La compagnie des Luthiers

Créé en 2004 par Aurélie Youlia, la Compagnie des Luthiers a été fondée à l’occasion d’un projet de spectacle musical en collaboration avec une autre compagnie.

La Compagnie des Luthiers a été réactivée en 2015, pour le spectacle « Rosas Leben-Kabarett », cabaret poétique et politique franco-allemand avec des chansons et textes de grands auteurs du répertoire classique. Un projet est en cours, « Martin ou le mal de mères », un texte d’une auteure contemporaine, avec quatre comédiennes.

La compagnie est tournée vers un théâtre de texte, où la musique, la narration et les personnages sont au centre de l’acte théâtral.

Les activités de la compagnie :

  • mise en scène de productions théâtrales et musicales, contemporaines ou classiques
  • ateliers dans l’enseignement supérieur (écoles d’ingénieurs)

Au début, donner une voix aux déplacés, aux empêchés, sonder l’errance, les oubliés. Puis l’écriture de textes dramatiques et de récits sur les sans-abris et l’errance, et la réalisation d’un Atelier de Création Radiophonique (France Culture), mais aussi des textes sur les migrants et la pédocriminalité.

La nécessité de créer une compagnie de théâtre, la Cie des Luthiers, afin de mettre en œuvre ces travaux avec le besoin vital de témoigner, ne pas laisser ces voix disparaître, s’anéantir. Femmes en quête, hommes et femmes à multiples facettes entre personnages et témoins de leur temps. Toujours très documenté, avec une oralité forte, une âpreté et une construction dramaturgique très précise, ciselée.

A cela s’ajoutent un texte musical sur les voyages de Chopin à travers l’Europe et les échanges avec des artistes de son temps.

Pour donner davantage de visibilité à ces témoignages en errance, paroles amorçant une traversé avec leur humour et leur poésie, la réalisation d’un film documentaire sur les espaces de jeux des acteurs.

Puis avec la compagnie, il y a eu ensuite un cabaret poétique et politique aux croisement de différentes disciplines (textes, chansons, marionnettes…) pour raconter le parcours d’une femme de cabaret déchue comme témoin d’un fragment d’être qui veut se libérer du poids du monde.

A présent deux projets de théâtre en cours, une tragédie familiale entre trois générations de femmes entravées, imbriquées dans leurs contradictions et un diptyque – deux pièces en un acte de Feydeau et de Courteline avec des scènes de ménages mémorables et hilarantes qui virent au cauchemar burlesque. A cela s’ajoute l’écriture d’un récit sur la famille et ses origines.

Voix qui circulent, vibrent, enflent, voix singulières, éclatées, atomisées, sidérées, dans un dedans-dehors perpétuel, une humanité traversée par tant de vies et d’empêchements.

Projets en cours

Martin ou le mal de mères

D’Irène Helbing
Mise en scène : Pierre Puy
Avec Flore Lefebvre des Noettes, Aurélie Youlia, Sophie Neveu, Sabrina Baldassarra

Lectures scéniques au théâtre du Gouvernail (Paris), SACD (Paris) et Théâtre de Belleville (Paris)

Lire plus

« Cette pièce d’Irène Helbing est une fable réaliste et fantastique comme on en raconte dans les pièces de John Milton Synge, ou dans les films de Buñuel. Cette étrange fable évoque en ses prémices “Sonate d’automne” d’Ingmar Bergman : une mère et sa fille sont prises dans des rapports mère/fille inextricables, qui est mère, qui est fille ? La fille enquête et interroge ses ancêtres femelles, comme dans les contes la courageuse Fille agrippe leurs mots, interroge, ressuscite ces voix sinistres qui résonnent entre cauchemars, rêves et réalité. Seule, la Fille reconstruit une hypothèse autour de Martin, et de sa famille, vraie ou non cette reconstruction la mènera vers un avenir dansant ; léger, libéré, enfin. »

Flore Lefebvre des Noëttes

Quelques réflexions pour une mise en scène
par Pierre Puy

Une pièce de femme, pour des femmes, sur des femmes. Loin de tous les débats, justifiés ou non, sur l’écriture «féminine», ici, Irène Helbing parle surtout de dominations, de manipulations, de souffrances de femmes qui ont subi et transmettent ces souffrances.

Une femme qui veut se libérer du poids familial, sa mère centenaire qui est en train de mourir et qui s’accroche à la vie, deux grands-mères mortes mais dont les voix résonnent… Tout cela autour d’un secret et d’un pauvre ours en peluche, Martin. Ce sera le point d’orgue ou l’acmé d’une fable où sont convoquées des vivantes et des mortes, des fantômes. Ces quatre sont des revenantes. Une à force de ne pas mourir, deux autres reviennent des plis de la mémoire. La quatrième continuera-t-elle à se sentir comme un fantôme tant qu’elle ne saura pas ? Alors on va s’expliquer ! Dans cette tragédie à la grecque qui convoque en nous le fond le plus intime, jusqu’à dénouer l’écheveau enfoui.

Pour moi, en tant que metteur en scène c’est un miel, corsé et parfumé : de telles figures féminines, de telles questions de théâtre à résoudre, de temps et d’espace. L’univers fantas(ma)tique où l’enfance est omniprésente, un jeu sur les âges qui d’emblée trouble et interroge. Des images venues des plis (des draps) de la mémoire, des voix venues de l’au-delà. Rêves et cauchemars.

Le théâtre pour moi, est un terrain de jeu : jeu des formes, des mots, des êtres, des émotions… Cette pièce nous invite à ces jeux et au fur et à mesure que nous avançons dans sa lecture, amusés, horrifiés, secoués, interloqués, nous sentons que c’est à nous vraiment qu’elle parle et qu’elle parle de nous, tous et toutes.

Rosas Leben-Kabarett

Conception : Aurélie Youlia
Mise en scène et scénographie : Pierre Puy
Jeu et chant : Aurélie Youlia, Franck Guilbert
Piano : Grant Airapetian
Textes : Bertolt Brecht, Karl Valentin, Julius Bab, Frank Wedekind, Silke Hassler, Gerhild Steinbuch, Aurélie Youlia
Chansons : Kurt Weill, Hanns Eisler, Friedrich Hollaender, Mischa Spoliansky 

Résidence : Théâtre de la Girandole (Montreuil, novembre & décembre 2017)

Représentations : Théâtre de la Girandole (Montreuil, décembre 2017), Théâtre Comédie Nation (Paris, 2019)

 

Your content goes here. Edit or remove this text inline or in the module Content settings. You can also style every aspect of this content in the module Design settings and even apply custom CSS to this text in the module Advanced settings.

Nous contacter

Administration

Angéla De Vincenzo
06 83 36 81 20
ciedesluthiers@gmail.com

39, rue de la Grange aux Belles
75010 Paris